Histoire

Histoire

Des Andes aux Alpes : petite histoire de la première chocolaterie de Courchevel

Arrivée à Courchevel pour des vacances au ski, l’Argentine Florencia Malbran est alors fascinée par les boutiques prestigieuses de la station : vêtements de créateurs, décoration haut de gamme, bijoux luxueux, fleurs fabuleuses… Mais pas de chocolaterie ! 

La jeune femme repère immédiatement ce manque sur le marché et décide d’ouvrir sa propre chocolaterie à Courchevel. 

Envoûtée par la magie de l’Or Noir depuis sa plus tendre enfance, Florencia est en effet originaire de San Carlos di Bariloche, ville de Patagonie célèbre pour ses deux incontournables : le ski et le chocolat. En témoignent les innombrables et alléchantes chocolateries qui jalonnent toute la rue principale !

Avocate et monitrice de ski, Florencia repart en Argentine et débute sa reconversion avec un ami de la famille, chocolatier depuis plus de 50 ans. Mais pas facile de convaincre un maître chocolatier de révéler ses secrets !  Et Florencia n’était certainement pas réputée pour ses talents de cuisinière ! Malgré tout, son dévouement et son souci du détail portent ses fruits, le maître chocolatier commence à voir en elle une excellente chocolatière. Les secrets se dévoilent…, pour donner naissance à PISTE NOIRE…  

Des chocolats 100% bio & sans gluten

Une fois la formation terminée, place à l’organisation ! 

Pour Florencia, une seule matière première possible : le légendaire cacao Criollo, une fève grand cru connue sous le nom de «prince des cacaoyers». Unique, provenant d’un arbre originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, ce cacao très fragile est délicatement aromatisé, offrant une pluralité de saveurs durables en arrière-bouche.  

Florencia sélectionne un fournisseur bio et  collabore avec un laboratoire parisien pour concevoir ses propres recettes de base. Vient ensuite toute une phase de réflexion pour trouver les autres ingrédients bio qui composent ses chocolats: amandes, cerises, pistaches, sésame, gingembre, baies de goji, quinoa… 

Aujourd’hui, PISTE NOIRE propose entre 40 et 50 saveurs différentes chaque jour et pas moins de 160 sont exposées en vitrine chaque semaine. 

Des chocolats artisanaux, coupés à la main

Dans son petit laboratoire de Bozel, dans la vallée en contrebas de Courchevel, Florencia fabrique ses chocolats à la main.

“ Je produis les chocolats en petites quantités pour qu’ils soient toujours les plus frais possible en boutique. C’est quand le chocolat est frais que sa saveur est la plus prononcée ; les clients devraient donc le déguster sans attendre ! Pour autant, réalisés sans aucun ajout de conservateur, tous nos chocolats peuvent se garder  un mois environ. De quoi ravir la famille et les amis avec une sélection-cadeau ! 

Nos carrés et rectangles coupés à la main sont assez différents des formes délicates et moulées que vous trouverez dans la plupart des chocolateries françaises. Cet aspect simple est fidèle au style argentin. De plus, Florencia préfère ne pas surcharger le chocolat et laisser les saveurs parler d’elles-mêmes. 

Autre clin d’œil aux origines de Florencia : le dulce de leche. Populaire dans toute l’Amérique du Sud, cette gourmandise onctueuse, à base de lait sucré, révèle un léger goût de fudge et caramel.

Piste Noire Chocolaterie

La chocolaterie de Courchevel depuis 10 ans

C’est en décembre 2011 que Florencia  ouvre les portes de sa chocolaterie à Courchevel, au Forum. Un régal pour les sens : dès l’entrée, l’odeur chocolatée est intensément réconfortante, les présentoirs raffinés et colorés. 

S’accorder un peu de chocolat de temps en temps n’est pas une mauvaise chose, loin de là », explique Florencia.  « Le fruit du cacaoyer a de nombreuses vertus, il est composé d’une grande quantité de flavonoïdes qui agissent comme antioxydants et sérotonine : bon pour le cœur et source de bonheur !

Retour Accueil